La petite histoire du cupcake

La petite histoire du cupcake

Publié le : - Catégories : Actualités / News

Découvrez l'histoire du cupcake et des bons conseils pour bien les réussir.

 

Le terme « cupcake » est mentionné pour la première fois dans le livre « E. Leslie's Receipts » publié en 1828. Le gâteau a ensuite rapidement conquit les États-Unis au cours de la fin du 19ème siècle , il était en effet révolutionnaire en raison de la quantité de temps qu'il permettait d'économiser dans la cuisine : grâce au dosage simple des ingrédients avec une mesure unique : la tasse (ou « cup » en anglais) et à son temps de cuisson rapide.

Les historiens alimentaires n'ont pas encore déterminer de façon exacte d'où provient l'origine du nom de ce gâteau. Il existe deux théories : l'une , les gâteaux étaient cuits dans des tasses (« cup ») à l'origine ( et désormais dans des caissettes en papier) et l'autre , les ingrédients utilisés pour fabriquer ces petits gâteaux étaient mesurés grâce à une tasse (« cup »).

Au début , les cupcakes  étaient parfois aussi appelés gâteaux " numériques" , parce que la recette était facile à retenir par les mesures d'ingrédients qu'il fallait : 1 tasse de beurre , 2 tasses de sucre , 3 tasses de farine , quatre œufs , 1 tasse de lait et une cuillerée de levure chimique (ou baking powder) .

Aujourd'hui, le cupcake est devenu un gâteau gastronomique et ludique, « hip » et glamour. Alors que le chocolat et la vanille restent de grands classiques , de nouvelles saveurs fantaisies comme « framboise / meringue », marshmallows , ou fondant à l'expresso peuvent être trouvées dans les pâtisseries de New York. Quoi qu'il en soit si aux USA, on aime les cupcakes garnis de crème très sucrée, avec des couleurs flashy et des parfums délirants, on peut aussi les adopter chez nous pour varier du traditionnel cake de Grand-mère ou du coulant au chocolat, en les relookant au passage : façon « tarte au citron » ou style « forêt noire » par exemple.

Alors à fond dans la tradition américaine ou adaptés à nos palais français, une chose est sûre : le cupcake nous fait craquer !


 

Quelques conseils pour bien réussir vos cupcakes :

- Les cupcakes peuvent être cuits dans des caissettes en papier ou dans des moules de gâteau graissés . Il est préférable d'utiliser les caissettes : les gâteaux sont plus faciles à démouler, plus faciles à manipuler , et ils restent frais plus longtemps . Les caissettes en papier sont disponibles dans une large gamme de tailles, de formes et de couleurs, et permettent de varier les créations.

- La quantité de pâte que vous mettez dans le moule détermine la forme du cupcake : moules remplis aux deux tiers ? forme traditionnelle du cupcake (bombé et développé vers l'extérieur) ; moules remplis à la moitié ? le cupcake se lèvera légèrement au-dessous du bord de la caissette et sera presque plat sur le dessus. Pensez aux formes et tailles qui fonctionnent le mieux pour vos créations et de remplissez les moules en conséquence.

- Stockez les cupcakes dans un récipient hermétique en plastique dans le réfrigérateur. Ils resteront frais pendant plusieurs jours. Gardez le glaçage dans un récipient à part, et glacez les cupcakes avant de servir (max. 6h avant, sinon le cupcake se détrempe). Le glaçage contenant des œufs crus se conserve au maximum 24h.

- Le cupcake est un équilibre subtil entre une pâte, (parfois une garniture) et un glaçage. Le cake ne doit pas être trop sucré, sous peine de rendre le cupcake écœurant.

- À gâteau dense, glaçage frais et léger ; à gâteau aérien, glaçage plus gourmand et riche (crème au beurre ou au sucre)


 

pictures by Pixabay

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)